Deutsch Englishitaliano
LITTÉRATURE
Contact

Caius Julius Caesar

Jules César (Caius Julius Caesar), homme d’Etat romain, général et écrivain, naît le 13 juillet de l’année 100 av. J.-C. à Rome. C’est le fils d’une famille de patriciens estimée de la descendance des Iulii. De 80 à 70 av. J.-C., César reste principalement à l’Est de l’Empire romain. Mais étant donné qu’il lui est impossible d’accéder à une fonction politique, il étudie la rhétorique jusqu’en 73 av. J.-C. à Rhodes. Il rentre ensuite à Rome et devient pontife.
A partir de 68 av. J.-C., César commence sa véritable carrière politique : il est tout d’abord questeur à partir de 68 av. J.-C., nommé édile curule en 65 av. J.-C. et désigné grand pontife en 63. César devient en outre préteur en 62 av. J.-C. et propréteur de la péninsule ibérique en 61. En 60 av. J.-C., il rentre à Rome.
Après sa réconciliation avec Crassus (Marcus Licinius Crassus Dives : 115 av. J.-C. – 53 av. J.-C.) et Pompée (Cneius Pompeius Magnus : 106 av. J.-C. – 48 av. J.-C.), César forme avec ces deux derniers le 1er triumvirat en 60 av. J.-C. (une alliance composée de trois hommes permettant d’imposer des intérêts communs). Cette alliance est dirigée contre l’oligarchie du Sénat sous Sylla (Lucius Cornelius Sulla Felix : 138 av. J.-C. – 78 av. J.-C.). En 58 av. J.-C., César, alors proconsul, obtient l’administration des provinces suivantes par décret particulier : Gaule cisalpine (Gallia Cisalpina), Illyrie (Illyricum) et Gaule narbonnaise (Gallia Narbonensis). De 58 à 51 av. J.-C. ont lieu les guerres de Gaule, guerres durant lesquelles César soumet l’ensemble de la Gaule par des campagnes victorieuses. César décrit cette guerre dans son œuvre autobiographique "Commentaires sur la Guerre des Gaules" ("Commentarii de bello Gallico"). Cet ouvrage de sept tomes est publié à la fin de son mandat en Gaule et sert essentiellement à justifier ses campagnes vis-à-vis de ses nombreux critiques au Sénat à Rome.
Après la mort de Crassus en 53 av. J.-C., le triumvirat décline. Pompée, désireux de régner seul, se ligue avec le Sénat et est élu seul consul en 52. César peut cependant détourner les intrigues du pouvoir dirigées contre lui grâce à une invasion en Italie ("franchissement du Rubicon"). Durant la guerre civile ayant alors lieu, César remporte la victoire sur Pompée à la bataille de Pharsale en 48 av. J.-C. et sur ses adeptes les années suivantes. Il obtient le contrôle sur l’ensemble de l’Italie et devient ainsi l’homme le plus puissant de l’Empire romain. Grâce à ses innovations et à son activité intense en matière de réformes, il crée les conditions préalables à l’unification de l’Empire romain. En 48 av. J.-C., César est nommé consul et dictateur à vie l’année suivante.
Le 15 mars 44 av. J.-C., César est victime de la conjuration des nobles initiée par Brutus (Marcus Iunius Brutus Caepio : 85 av. J.-C. – 42 av. J.-C.) et Cassius (Gaius Cassius Longinus : mort en 42 av. J.-C.). Il meurt au théâtre de Pompée à Rome pendant les Ides de Mars.