Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

Claude Gellée gen. Le Lorrain

Claude Gellée, paysagiste et aquafortiste français, naît vers 1600 à Chamagne. Originaire de Lorraine, il est surnommé Claude le Lorrain. Après un séjour prolongé à Fribourg-en-Brisgau, il se rend à Rome comme cuisinier spécialisé dans les pâtés. Dans cette ville, Claude le Lorrain devient en 1612 le serviteur et l’aide d’Agostino Tassi (1580–1644), peintre décorateur et paysagiste. Il assiste entre autres Tassi qui est responsable des travaux de décoration à la villa Lante du cardinal Montalto (1571–1623) à Bagnaia près de Viterbe.
En 1625, l’artiste passe un séjour de courte durée en France. Il travaille comme assistant de Claude Deruet (1588–1660) et réalise avec ce dernier les fresques de l’église des carmélites de Nancy. Il part ensuite s’installer définitivement à Rome. Claude le Lorrain produit ses fresques décoratives au palais Crescenzi (1630) près du Panthéon, au palais Muti près de S. Apostoli et dans sa propre demeure près de l’église Santissima Trinità dei Monti. Il ne fait plus par la suite que des panneaux peints sur chevalet. De 1634 à 1655, le peintre Giovanni Domenico Desiderii est à la fois le serviteur, l’aide et le voisin du Lorrain.
Il est en outre répertorié dans les dossiers de l’Académie de San Luca depuis 1634. L’artiste atteste ses commandes par écrit depuis 1635 : l’état des commandes est dans l’ensemble satisfaisant pour Claude le Lorrain . Les papes Urbain VIII (pape de 1623 à 1644), Alexandre VII (pape de 1655 à 1667) et Clément IX (pape de 1667 à 1669) mais également différents cardinaux, le roi d’Espagne, l’ambassadeur de France à Rome ainsi que toute une série de collectionneurs et amateurs d’art français, allemands et italiens commandent des tableaux auprès du Lorrain. Le Lorrain peint au moins sept paysages pour le palais du roi Philippe IV d’Espagne (1605–65) sur ordre de ce dernier. A partir de 1643, l’artiste est membre de la Congrégation des virtuoses et exerce différentes fonctions à l’Académie dès 1654. Outre ses tableaux, il fait cependant également quelques eaux-fortes et de nombreux dessins basés sur l’observation de la nature.
Claude le Lorrain meurt le 23 novembre 1682 à Rome. Il est inhumé à l’église Santissima Trinità dei Monti et exhumé en 1840 pour être enseveli à l’église nationale de la France Saint-Louis des Français.