Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

1868 Cuiseaux
1940 La Baule

Edouard Vuillard

Sur les instances de Roussel, un de ses camarades de classe au Lycée Condorcet, l’artiste peintre Edouard Vuillard fait des études à l’ Ecole des Beaux-Arts et entre dans la classe de Jean-Léon Gérôme. A cette époque, Vuillard se rend régulièrement au Louvre pour étudier surtout les œuvres de Raphaël, Rembrandt, Titien, Jan Vermeer et Jean-Baptiste-Siméon Chardin.
En 1888, Edouard Vuillard et Roussel quittent l’école pour continuer leurs études à l’Académie Julian et y font la connaissance de Denis, Bonnard, Ibels, Vallotton, Ranson et Sérusier. A partir de 1890, Vuillard participe régulièrement aux rencontres des "Nabis", un groupe de jeunes artistes dont Denis et Bonnard font entre autres également partie. Avec les "Nabis", il commence à exposer et le groupe se fait remarquer par la critique d’art. Inspiré par les gravures sur bois en couleur japonaises, la peinture de Paul Gauguin et le pointillisme de Georges Seurat, une phase d’expérimentation marquant la suite des travaux du peintre aboutit à un style qui lui est propre.
Ce dernier se caractérise tout particulièrement par une ornementalisation radicale et par une nouvelle conception de l’espace pictural dans lequel l’organisation des couleurs joue un rôle exceptionnel. Edouard Vuillard se consacre en même temps à l’idée d’une œuvre artistique globale pour pouvoir intégrer la peinture à l’architecture. Il fait en outre partie des rénovateurs de l’impression graphique au 19e siècle.
Vuillard trouve ses différents thèmes dans son entourage proche, dans le cercle familial et dans celui de ses amis. En 1899, la dernière exposition groupée des "Nabis" a lieu chez Durand-Ruel. A partir de l’année 1901, il dépeint l’atmosphère élégante et à la mode de la société parisienne.
A partir de 1903, Vuillard expose sans interruption à la Galerie Bernheim-Jeune ainsi qu’au Salon des Indépendants de temps à autre et au Salon d’automne dont il est le cofondateur. L’artiste peintre passe les mois d’été en Bretagne et en Normandie.
Il quitte Paris en 1940, fuyant les troupes allemandes qui se rapprochent, et meurt peu de temps après, le 21 juin à La Baule. On peut admirer les œuvres d’Edouard Vuillard dans les musées les plus célèbres du monde entier. Une exposition rendant hommage à ses œuvres en 1977 est organisée au Seibu Museum of Art à Tokyo et une rétrospective a lieu en 1990 au Musée des Beaux-Arts de Lyon.


Artistes similaires:  Bonnard, Pierre  |  Corinth, Lovis  |  Corot, Jean-Baptiste-Camille  |  Cross, Henri-Edmond  |  Gauguin, Paul  |  Guillaumin, Jean-Baptiste-Armand  |  Herbin, Auguste  |  Lebasque, Henri  |  Lebourg, Albert  |  Luce, Maximilien  |  Maillol, Aristide  |  Manet, Edouard  |  Picasso, Pablo  |  Pissarro, Camille  |  Renoir, Pierre-Auguste  |  Rodin, Auguste  |  Signac, Paul  |  Steinlen, Théophile Alexandre  |  Toulouse-Lautrec, Henri de  |  Utrillo, Maurice