Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

1904 Figueras
1989 Figueras

Salvador Dalí

Dès l’âge de 14 ans, Salvador Felipe Jacinto Dalí y Domenech suit des cours de peinture à l’école municipale d’art de sa ville natale, Figueras.
En 1921, Dalí entame des études à l’école des Beaux-Arts de Madrid où il fera la connaissance de représentants de l’avant-garde artistique, comme Luis Buñuel ou Federico Garcia Lorca. Il subit de plus en plus l’influence de la pittura metafisica de Giorgio de Chirico et de Carlo Carrà et se fait expulser de l’académie. À partir de 1926, Dalí s’intéresse davantage au Futurisme italien. En 1928, il se rend à Paris où il entre en contact avec le mouvement surréaliste autour d’André Breton. Salvador Dalí, familier de l’œuvre de Sigmund Freud, tend de plus en plus à associer le rêve à la technique de l’automatisme, en combinant hallucinations paranoïdes et éléments de l’inconscient, fantasmes irréels et technique picturale à la précision digne des grands maîtres.
À Paris, sa première exposition en 1929 tenue à la galerie Goemans rencontre déjà un franc succès. Avec Buñuel, il travaille durant cette période à la création de deux films d’inspiration surréaliste. C’est grâce à sa participation à l’exposition "Surrealist Paintings, Drawings and Photographs" à la Julien Levy Gallery de New York qu’il commence à se faire un nom auprès du public américain. En 1934, il rompt avec le groupe surréaliste autour de Breton. Salvador Dalí passe les années suivantes à New York où il se voit offrir sa première grande rétrospective dès 1941. Trois ans plus tard, il conçoit les costumes et décors pour trois représentations de ballets. Il rédige de nombreux textes théoriques. En collaboration avec Walt Disney, il réalise à Hollywood les décors de la célèbre scène du rêve pour le film d’Alfred Hitchcock "Spellbound, The House of Dr. Edwards" (La Maison du Docteur Edwards).
De nombreux travaux d’illustration pour différentes publications de la maison d’édition Doubleday voient également le jour durant cette période. En 1948, l’artiste revient en Espagne. L’œuvre tardive qu’il crée alors contient de plus en plus d’éléments issus de la religion et du mysticisme. En parallèle, Dalí s’intéresse de près à différentes théories physiques. Dans les années qui suivent, l’artiste présente ses œuvres récentes dans plusieurs grandes expositions, entre autres à Rome, Venise et New York.
L’artiste érige la provocation au rang de système à la fin des années 1950, et célèbre ce principe dans de nombreux happenings au fort retentissement dans les années 1960.
Salvador Dalí reçoit de nombreuses distinctions et récompenses ; ainsi, il est décoré de la Grande-Croix d’Isabelle la Catholique en 1964, et devient membre de l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France en 1978. Il porte à partir de 1982 le titre de "marquis de Púbol", et en 1971 le Salvador Dalí Museum ouvre ses portes à Cleveland. Dans les années suivantes, plusieurs expositions rétrospectives lui sont consacrées, en 1979 au Centre Pompidou de Paris et à la Tate Gallery de Londres, en 1983 à Madrid et à Barcelone. La construction du théâtre-musée dans sa ville natale de Figueras est la dernière œuvre d’envergure de l’artiste ; il s’y dédie dans les années 1970.


Artistes similaires:  Arp, Jean  |  Bellmer, Hans  |  Brauner, Victor  |  Chagall, Marc  |  Delvaux, Paul  |  Duchamp, Marcel  |  Ernst, Max  |  Fini, Leonor  |  Lam, Wifredo  |  Magritte, René  |  Man Ray  |  Miró, Joan  |  Serpan, Jaroslav  |  Wols, (d.i. Wolfgang Schulze)