Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

Théodore Chassériau

Le peintre Théodore Chassériau fait partie des représentants du classicisme romantique. Il naît le 20 septembre 1819 à Samaná (Saint-Domingue) en Amérique du Sud. C’est très tôt que Chassériau commence son parcours artistique. Il est l’élève de Jean Auguste Dominique Ingres dès l’âge de onze ans. Ce dernier privilégie le dessin ainsi que le modelage au détriment de la couleur et exerce son influence sur Chassériau. Quand Ingres se rend à Rome en 1834, Chassériau est encore trop jeune pour le suivre et pour pouvoir poser sa candidature en vue d’y obtenir une bourse. Chassériau est tout d’abord fortement dépendant d’Ingres mais dépasse de loin le style de son maître dans l’utilisation des coloris.
En 1840, il rend visite à Ingres à Rome et doit constater que leur position respective a évolué d’une manière différente. Dans les années qui suivent, Théodore Chassériau est de plus en plus influencé par Eugène Delacroix qui constitue la position opposée à Ingres par son utilisation généreuse des couleurs. Ces deux maîtres à penser fort contraires que représentent Ingres et Delacroix aux yeux de Chassériau influencent sont style et chacune des deux positions se manifeste clairement dans son œuvre.
En 1846, Théodore Chassériau fait un voyage de deux mois à Alger où Delacroix a déjà étudié quatorze ans auparavant l’atmosphère des couleurs de l’Orient. Les impressions laissées par ce séjour glissent dans le langage pictural de Chassériau. L’orientalisme aide le peintre à faire sa percée artistique. En son temps, Chassériau est particulièrement célèbre pour ses scènes historiques et ses portraits comme "Les deux sœurs" (1843).
Outre les scènes orientalistes, de nombreuses fresques réalisées pour les églises parisiennes constituent son œuvre. Chassériau obtient une grande partie de ses commandes du gouvernement français qui lui décerne l’ordre de la Légion d’honneur en 1849.
Théodore Chassériau meurt le 8 octobre 1856 à Paris à l’âge de 37 ans.