Deutsch Englishitaliano
LITTÉRATURE
Contact

Eugène Ionesco

Eugène Ionesco, auteur français, naît le 26 novembre 1909 à Slatina en Roumanie. Il est considéré comme l’un des dramaturges français les plus célèbres des années d’après-guerre. En 1922, sa famille se rend à Paris car son père désire y passer son doctorat. Ce dernier quitte cependant rapidement la France et retourne seul en Roumanie. Eugène Ionesco reste à Paris avec sa plus jeune sœur et sa mère. En 1925, ils rejoignent le père en Roumanie. Ionesco se brouille avec son père peu de temps après car ce dernier ne fait preuve d’aucune compréhension pour l’intérêt de son fils à l’égard de la littérature.
En 1929, Eugène Ionesco commence des études de langue française et de littérature à l’université de Bucarest. Il publie son premier texte dans la revue Zodiac en 1930. Un an plus tard paraît le recueil de poèmes Elégies pour êtres minuscules. Il termine ses études en 1934 et publie son recueil d’essais "Nu". Ionesco enseigne désormais le français dans différentes écoles et obtient une bourse par l’intermédiaire de l’Institut Français de Bucarest en 1938 pour faire sa thèse à Paris. Il n’achèvera cependant jamais sa thèse. Après la défaite de la France lors de la guerre éclair de 1940, Ionesco retourne en Roumanie pour une courte durée et revient en France en 1942/43. Il vit tout d’abord à Marseille puis de nouveau à Paris et travaille pour une maison d’édition chargée de publications administratives.
En 1948-49, il écrit sa première pièce, "La cantatrice chauve", initialement en roumain. La première représentation a lieu l’année suivante au Théâtre des Noctambules à Paris. Par ailleurs, l’auteur prend la nationalité française. Durant les années suivantes, de nombreuses pièces d’Ionesco sont jouées pour la première fois. Les pièces "La cantatrice chauve" ainsi que "La Leçon" sont désormais jouées ensemble et encore jusqu’à aujourd’hui au Théâtre de la Huchette. En 1957 paraît le récit "Rhinocéros" et Ionesco en écrit la pièce l’année suivante. Dans celle-ci, l’auteur réagit avec angoisse face à la prise de pouvoir du Général de Gaulle. Etant donné qu’à Paris, aucun théâtre ne veut jouer cette pièce apparemment trop politique, sa première représentation a lieu à Düsseldorf en 1959. Elle assure à Ionesco un succès sans précédent. Il obtient de nombreuses distinctions telles que la Médaille de Monaco en 1969 ainsi que le Grand Prix national du Théâtre. En 1970, il est nommé chevalier de la Légion d’honneur et se voit remettre le Grand Prix autrichien de la littérature européenne. L’année suivante, Ionesco devient membre de l’Académie Française et obtient le Prix de Jérusalem en 1973 pour l’intégralité de son œuvre et en particulier pour sa pièce Rhinocéros.
Sa dernière pièce "L’Homme aux valises" paraît en 1975. Il vit ensuite complètement en retrait de la société. En 1991, les œuvres complètes sont publiées dans la célèbre Bibliothèque de la Pléiade sous le titre Théâtre complet. Ionesco est le premier écrivain vivant à jouir de cet honneur. En 1992, il obtient en outre le titre de docteur honoris causa de l’Université Sląskį à Katowicę, en Pologne.
Eugène Ionesco meurt le 28 mars 1994 à Paris.