Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

Albert Besnard

Albert Besnard, né le 2 juin 1849 à Paris et dont le véritable nom est Paul Albert Besnard, est un peintre impressionniste. Il est surtout connu pour ses peintures murales dans plusieurs bâtiments publics de Paris.
Issu d’une famille d’artistes, il commence des études à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1866 à l’âge de dix-sept ans. En 1874, Besnard gagne le célèbre Prix de Rome grâce auquel l’Académie récompense les jeunes talents. Une partie de la bourse est destinée à un séjour de plusieurs années à Rome. Dans cette ville, Besnard épouse la sculptrice Charlotte Dubray.
Entre 1881 et 1884, le couple vit en Angleterre où Besnard expose à la Royal Academy de Londres. A cette époque, il s’intéresse à la peinture de portraits anglaise qui l’influencera également par la suite. Les années suivantes, Besnard rompt avec la tradition académique. En 1886, il présente le portrait de "Madame Roger Jourdain" au Salon de Paris, portrait qui montre son nouveau style caractéristique : inspiré par le groupe des impressionnistes alors en vogue à cette époque, Besnard tente de retenir la lumière et la couleur sur ses toiles. Mais ce n’est pas un artiste impressionniste au sens propre du terme ; il récupère la technique permettant de faire une analyse exacte des rapports lumineux mais s’intéresse moins à la démarche impressionniste dont l’objectif est de reproduire les impressions de manière réaliste.
Besnard maîtrise son art à la perfection et utilise l’aquarelle, la peinture à l’huile, la technique du pastel et celle de la gravure. Il trouve ses motifs également dans la peinture de portraits ainsi que dans la peinture de paysages. En outre, Besnard décore de nombreux bâtiments parisiens dont le plafond de la Comédie Française et la coupole du Petit Palais.
En 1913, Besnard est nommé directeur de la Villa Medici à Rom et de l’Ecole des Beaux-Arts en 1922. Alors que cela n’avait été le cas depuis 1760, il devient le premier peintre membre de l’Académie Française en 1924, une des institutions les plus anciennes et les plus prestigieuses du monde intellectuel français.
Albert Besnard meurt le 4 décembre 1934 à Paris.