Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

Balthus

Le comte Graf Balthazar Klossowski de Rola, dit Balthus, est un peintre et graveur d’origine franco-polonaise qui naît le 29 février 1908 dans une famille d’artistes ; sa mère est connue comme artiste peintre sous le nom de Baladine (1886–1969), son père est historien d’art, décorateur de théâtre et également peintre. Influencé par cet environnement, Balthus commence à peindre dès l’enfance. Rainer Maria Rilke devient son mentor et lui donne le petit nom de "Balthusz" qui sera par la suite son nom d’artiste. Balthus, autodidacte, affirme ses compétences en copiant les maîtres anciens au Louvre tels que Poussin et Courbet ainsi que les artistes peintres italiens de la Renaissance dont notamment Piero della Francesca ; l’étude des chefs-d’œuvre du passé influence l’ensemble de sa création artistique.
Balthus a cependant à la fois des contacts avec des collègues artistes contemporains tels qu’André Derain et Alberto Giacometti ou bien encore André Malraux et Albert Camus. Bien qu’il se dévoue à la peinture corps et âme, Balthus fait également des illustrations de livres, réalise des décors et, surtout dans les dernières années de sa vie, une œuvre graphique importante. Les thèmes de Balthus sont des portraits, des intérieurs et des natures mortes, des paysages et surtout des représentations de jeunes filles adolescentes soumises à l’érotisation qui rendent le jugement sur ses œuvres très personnelles particulièrement difficile.
La peinture figurative de Balthus rappelle à certains égards le mouvement de la nouvelle objectivité et le surréalisme mais ne peut être cependant classée dans aucun courant du 20e siècle. De ses silhouettes émanent une lumière particulière dont la source n’est pas identifiable. La palette de couleurs se cantonne à des tons sombres neutres qui, au fil des années, donnent à sa toile une qualité de fresque. Ses représentations sont souvent mystérieuses et énigmatiques, citons par exemple le motif du chat qui accompagne l’œuvre entière de l’artiste et qui est vu par certains interprètes comme l’alter ego de l’artiste qui fit un jour son autoportrait portant le nom de "Roi des chats"(1935). Balthus vit retiré et est considéré comme un excentrique qui dissimule sa biographie.
En 1934, sa première exposition individuelle a lieu à Paris ; elle fait scandale en raison de la liberté de ses motifs. Balthus est nommé directeur de l’Académie de France dans la Villa Medici à Rome en 1961 et conserve cette position jusqu’en 1977. A cette époque, ses œuvres graphiques, lui ayant auparavant souvent servi uniquement d’ébauches et donc souvent détruites, acquièrent leur autonomie ; du point de vue de l’histoire de l’art, c’est une perte regrettable dans la mesure où non seulement des travaux intéressants mais aussi des informations sur l’évolution du processus créatif et artistique du peintre dans les premières années de son activité sont définitivement perdus.
Balthus traite ses dessins comme des peintures en travaillant avec la valeur des tons, et non pas avec des lignes et des contours. Dans les années 60, il entreprend quelques voyages au Japon ; son étude de l’art asiatique se vérifie régulièrement dans son activité créatrice.
A partir de 1977, Balthus vit complètement en retrait dans un chalet à Rossinière en Suisse où il meurt le 18 février 2001 à l’âge de 93 ans.