Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

Félix Bracquemond

Félix Bracquemond, graveur et lithographe, naît le 22 mai 1833 à Paris. Il commence son parcours artistique par une formation de lithographe. Parallèlement à cette activité, il prend des cours de dessin et approfondit finalement ses études avec Joseph Benoit Guichard, un élève de Jean Auguste Dominique Ingres. Le public accorde bientôt une grande considération à Félix Bracquemond en raison de son interprétation des maîtres anciens.
En 1852, il expose pour la première fois au Salon de Paris un portrait qui suscite la plus grande attention du public. En 1863, le jury du Salon est particulièrement sévère et exclut un nombre important des travaux présentés dans le cadre de l’exposition annuelle. Félix Bracquemond n’est également pas accepté et une de ses eaux-fortes est refusée. Avec les autres artistes rejetés, il expose son œuvre au "Salon des Refusés" permis sur ordre de Napoléon III. Dans les années 1860, Félix Bracquemond participe régulièrement aux rencontres d’artistes du café Guerbois.
Il prend activement part aux discussions concernant le Salon de Paris et les nouvelles influences artistiques. Félix Bracquemond est l’un des premiers artistes fasciné par les gravures sur bois japonaises en couleur au moment de l’intérêt croissant pour l’art extrême-oriental et il est également inspiré par son esthétique. En qualité d’artiste indépendant, il jouit de la reconnaissance toujours plus grande du public.
En 1869, il épouse sa femme Marie également artiste. Peu de temps après, le couple part s’installer à la campagne où Bracquemond fait entre-temps carrière comme peintre sur porcelaine et dessinateur. Il est alors responsable de la direction artistique de l’atelier de la manufacture de porcelaine "Haviland" à Limoges de 1872 à 1879. Il publie un ouvrage très apprécié sur le dessin et la couleur en 1885 et il est récompensé cinq ans plus tard par le Grand Prix pour un de ses travaux graphiques.
Félix Bracquemond meurt le 29 octobre 1914 à Paris.