Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

Israël Silvestre

Israël Silvestre le Jeune, artiste issu d’une famille française de peintres, de dessinateurs et de graveurs du 16e siècle, naît le 13 août 1621 à Nancy. Dès 1631, il perd ses parents et se rend chez son oncle Israël Henriet à Paris. Ce dernier le prend comme élève et soutient le talent artistique précoce déjà visible de son neveu. Silvestre fait en outre la connaissance de Jacques Callot (1592–1635) et de son ami Stefano della Bella (1610–64).
En 1640, il fait son premier voyage à travers l’Italie puis suivent d’autres séjours en 1643, 1644 et 1653. Il s’installe définitivement chez son oncle à Paris en 1659 mais ce dernier meurt en 1661. Cette année-là, Israël Silvestre prend la nationalité française. Deux ans plus tard, il est nommé peintre et graveur à la cour du roi Louis XIV (1638–1715). Sur ordre du ministre de la marine et des finances, Jean-Baptiste Colbert (1619–1683), l’artiste parcourt la Lorraine et la Champagne en 1665 pour réaliser des gravures montrant les lieux récemment conquis. Le nombre de gravures de l’artiste s’élève dans l’ensemble à plus de 1000 et représente un document extrêmement instructif sur la topographie de la France et de l’Italie du 17e siècle. Dans ces deux pays, peu de lieux, de monuments ou de châteaux véritablement importants restent ignorés de son art. Parmi ses œuvres, on compte en outre des vues de Rome et de Paris, des scènes issues des "Plaisirs de l’Isle enchantée", des fêtes ou des réjouissances du roi à Versailles. De nombreux dessins peuvent être admirés aujourd’hui au Louvre et au British Museum à Londres.
A partir du 1er janvier 1667, Israël Silvestre est le maître dessinateur du page des grandes écuries royales et vit au Louvre avec sa famille dès le 10 avril 1668. Il devient membre de l’Académie Royale le 6 décembre 1670 et est nommé maître dessinateur du dauphin le 21 avril 1673. Il exerce cette fonction pendant douze ans.
Israël Silvestre meurt le 11 octobre 1691 à Paris.