Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

1887 La Chaux-de-Fonds
1965 Roquebrune-Cap-Martin

Le Corbusier

Charles-Edouard Jeanneret-Gris (alias Le Corbusier) naît à La Chaux-de-Fonds en Suisse le 6 octobre 1887. En 1900, Le Corbusier fait une formation de peintre, de graveur-ciseleur et d’orfèvre à l’Ecole d’Art de son lieu de naissance. Dès 1904, Le Corbusier y commence ses études d’architecture. Il acquiert les principes qui feront plus tard de lui un des architectes les plus importants dans d’excellents bureaux d’architectes en Europe. Il porte un intérêt tout particulier aux méthodes de construction modernes basées sur l’acier et le béton armé. En 1914, il parvient à concevoir un système squelettique composé de béton armé ayant pour nom "Domino" et destiné à être utilisé dans les bâtiments à plusieurs étages.
En 1917, Le Corbusier s’installe à Paris, il crée ses premières peintures à l’huile montrant le plus souvent des natures mortes structurées au cours des années qui suivent. En 1919, il édite la revue "L’Esprit Nouveau" dans laquelle il publie ses concepts architecturaux avant-gardistes. Grâce au "Modulor", une unité de mesure basée sur la section d’or et applicable en architecture et dans le domaine technique de manière universelle, Le Corbusier développe en 1943 une théorie ignorant les genres et qui déterminera ses travaux futurs d’architecte, de créateur de meubles et d’urbaniste. Outre la réalisation d’édifices particuliers tels que les maisons du complexe Weißenhofsiedlung à Stuttgart en 1927 ou de la Villa Savoye à Poissy (entre 1929 et 1931), Le Corbusier se concentre particulièrement sur l’élaboration de concepts urbanistiques innovateurs.
La diffusion à grande échelle de ces concepts est permise grâce à de nombreux écrits théoriques sur l’architecture ainsi qu’à la participation décisive de Le Corbusier aux congrès internationaux d'architecture moderne et à la Charte d’Athènes publiée en 1944 et dans laquelle il est permis de concevoir les principes de l’urbanisme. Le complexe de l’Unité d'habitation à Marseille ainsi que le lieu de pèlerinage Notre-Dame-du-Haut à Ronchamps comptent parmi ses édifices les plus importants pendant la période de l’après-guerre.
Le Corbusier meurt le 27 août 1965. Il fait partie des architectes les plus connus et les plus influents du 20e siècle.


Artistes similaires:  Herbin, Auguste