Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

Pointillisme

Le pointillisme désigne une forme du néo-impressionnisme entre 1880 et 1910. Si la peinture impressionniste a mis l’accent sur l’impression fugitive, les effets de couleurs et l’ambiance, donnant ainsi la priorité à la manière de représenter le sujet plutôt qu’au sujet lui-même, les pointillistes font évoluer l’importance de la couleur. Pour cela, les processus optiques complexes et nouvellement recherchés jouent un rôle important.
La théorie de vision est fondée sur des recherches scientifiques et se base sur une division de la couleur en petites particules. Elle part du principe que les différentes particules de couleurs ne se recomposent en un tout que dans l’œil du spectateur, suivant la loi du contraste complémentaire. Le contraste complémentaire se produit dans l’alliance d’une couleur composée de deux couleurs primaires et d’une couleur de base seule qui n’est pas contenue dans ce mélange (vert - rouge, violet - jaune, orange - bleu). Pour cette raison, les artistes du pointillisme utilisent de préférence les couleurs pures.
Comme les couleurs complémentaires gagnent en luminosité quand elles sont juxtaposées, l’un des fondateurs du pointillisme, Georges Seurat, désigne sa manière de peindre sous le nom de chromo-luminarisme. Ce sont des critiques d’art qui rebaptisent le mouvement en post- ou néo-impressionnisme, divisionnisme ou pointillisme. Cette dernière désignation est certainement la plus pertinente puisqu’elle correspond au langage donné aux formes : les pointillistes réduisent les particules de couleurs en petits points, créent à partir de l’association de ces différentes touches de couleurs un schéma qui se traduit dans le tableau fini par une forme harmonieuse. Etant donné que le pointillisme se revendique à part entière d’une théorie optique et que le choix des couleurs suit un raisonnement exclusivement scientifique, l’exécution des tableaux peut se faire entièrement en atelier. Par là, les artistes se démarquent fortement de la peinture de plein air chère aux impressionnistes.
Les fondateurs du pointillisme sont Georges Seurat et Paul Signac ; bien d’autres artistes ont cependant également expérimenté avec cette manière de peindre, comme Bazille, Dufy, Henri Matisse, Sisley, Vlaminck.


Artistes similaires:  Cross, Henri-Edmond  |  Signac, Paul