Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

1930 Neuilly-sur-Seine
2002 San Diego/
         Kalifornien

Niki de Saint Phalle

Niki de Saint Phalle, artiste peintre et sculptrice née à Neuilly-sur-Seine en 1930, grandit à New York. L’artiste épouse l’écrivain américain Harry Matthews dès l’âge de 18 ans. Suite à son divorce, elle vit avec le sculpteur Jean Tinguely à partir de 1960 et devient grâce à lui membre du groupe d’artistes parisien les "Nouveaux Réalistes".
Niki présente ses "tirs" dans les expositions de groupe pour la première fois : Niki de Saint Phalle projette des boules de couleur sur une toile structurée avec du mastic pâteux au moyen d’une carabine, ces boules éclatent lors du heurt et permettent ainsi de donner de la couleur au relief. L’acte agressif du tir permet à l’artiste de faire un travail d’analyse sur ses relations problématiques avec son père.
Niki de Saint Phalle devient célèbre grâce à ses Nanas créées à partir de 1964. L’artiste aspire à ce que ces figures féminines colorées et plantureuses réalisées tout d’abord avec de la laine, du fil, du papier mâché et des structures métalliques, et par la suite avec du polyester, soient perçues comme des femmes libérées et joyeuses ainsi que comme les précurseurs d’une nouvelle époque matriarcale. Les Nanas sont présentes par exemple sur le quai Leine à Hanovre, ville dans laquelle une des premières expositions individuelles spectaculaires de l’artiste a lieu en 1969.
Le plus grand projet de Niki de Saint Phalle est le jardin des "Tarots" commencé en 1979 en Toscane. Il occupe un paysage entier avec des Nanas à passer.
En 1988, Niki de Saint Phalle conçoit en collaboration avec Tinguely la fontaine "Stravinski" célèbre dans le monde entier et installée près du Centre Georges Pompidou.
Depuis les années 50, Niki de Saint Phalle est présente dans de nombreuses expositions internationales et est considérée comme l’artiste ayant introduit le principe de vie féminin comme thème déterminant dans l’histoire de l’art. Sur les conseils de son médecin, Niki de Saint Phalle se retire en Californie en 1994 pour y jouir de son doux climat. Là, l’artiste se consacre à sa dernière grande œuvre en série et à un hommage ludique dédié aux sculptures mobiles de Tinguely, les "représentations explosives".
Niki de Saint Phalle meurt le 22 mai 2002 des suites d’un emphysème pulmonaire dû à ses travaux artistiques exécutés pendant de nombreuses années sous l’influence des dangereuses vapeurs de polyester. L’artiste peut encore jouir post mortem d’un énorme succès, citons par exemple l’inauguration en 2003 de la grotte baroque réaménagée complètement par ses collaborateurs pour donner naissance à une œuvre d’art éclatante et chaude en couleurs composée de mosaïques de verre, de pierres et de figurines dans les jardins de la "Résidence de Herrenhausen" à Hanovre.


Artistes similaires:  Arman