Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

1885 Gradižsk
1979 Paris

Sonia Delaunay-Terk

Sonja Delaunay-Terk, née Stern, naît en 1885 à Gradizhsk en Ukraine. Delaunay découvre sa passion pour l’art très tôt et fait des études de dessin à l’Académie des Beaux-Arts de Karlsruhe de 1903 à 1905. Elle s’installe ensuite à Paris. Pendant sa formation à l’Académie de la Palette, Delaunay crée des œuvres qui témoignent nettement de son inspiration par des artistes comme Paul Gauguin, Vincent van Gogh et les Fauves. Son mariage conclu en 1910 avec Robert Delaunay, artiste ambitieux de l’avant-garde parisienne, est caractérisé par un échange artistique réciproque. Les deux artistes étudient la représentation de la lumière et du mouvement de manière intensive et découvrent une nouvelle forme d’expression artistique basée sur le contraste simultané. Les tableaux de Delaunay sont précédés par de nombreuses études sur les couleurs traitant la problématique de la lumière, de la couleur et du mouvement. Le tableau "Bal Bullier" de Sonja Delaunay, peint en 1913, correspond à la mise en pratique de l’idée des mouvements de danse rythmiques par la représentation de formes circulaires mélangées à des couleurs pures au milieu. L’application de ces intentions artistiques à la culture quotidienne, du stylisme de mode à la conception d’un livre en passant par la décoration intérieure, fait de cette artiste l’une des représentantes les plus importantes du mouvement Art déco. Ses premières robes "simultanées" sont ainsi créées en 1913 et incitent le poète Blaise Cendrars à écrire le poème "Sur la robe elle a un corps". Après un séjour au Portugal en 1914, Sonja Delaunay vit à Madrid avec sa famille. Dans la capitale espagnole, elle fait la connaissance de Serge Diaghilev (1872-1929) pour lequel elle conçoit des costumes et des décors destinés à ses "Ballets russes". A la fin de la Première Guerre mondiale, elle rentre à Paris et crée alors entre autres des décors pour des pièces de théâtre dadaïstes ainsi que pour différents films. Un point culminant est la décoration d’un pavillon à l’Exposition universelle de 1937 élaborée en commun par le couple. L’artiste obtient la médaille d’or pour sa fresque "Portugal" dans le pavillon des chemins de fer. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Sonja Delaunay se consacre de nouveau plus à la peinture et crée l’importante série de tableaux "Rythme", "Rythme coloré" et "Rythmes-couleurs" dans une phase de travail particulièrement intensive et vigoureuse. Sonja Delaunay meurt à Paris en 1976.


Artistes similaires:  Chillida, Eduardo  |  Poliakoff, Serge  |  Soulages, Pierre