Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

1926 Cholet
2016 Cholet

François Morellet

François Morellet naît à Cholet en 1926. De 1948 à 1975, il travaille dans l’entreprise familiale. Il fait ses premières approches de la peinture en autodidacte mais prend également des cours chez un peintre de temps à autre. Tout d’abord, Morellet peint surtout des paysages, des pastos avec des couleurs pâles. Il fait en outre des portraits et des natures mortes et peindra plus tard des tableaux comprenant des éléments picturaux stylisés. A partir de 1950, François Morellet se qualifie de "peintre abstrait". La même année, l’artiste présente sa première exposition individuelle à la Galerie Creuze à Paris.
Dans la deuxième moitié des années 50, l’artiste se consacre à la création du champ pictural comme structure tendanciellement infinie et allant au-delà des limites du tableau. Dans ce contexte, Morellet exclut de ses travaux la technique all-over de Jackson Pollock étant donné que chaque œuvre repose sur des principes et des systèmes fixes pendant la phase préparatoire. Dans le fond, la méthode l’intéresse plus que le résultat final de la toile.
François Morellet devient membre du groupe "GRAV" (Groupe de Recherche d'Art Visuel) qui existe de 1960 à 1968, groupe d’artistes travaillant sur la cinétique et désireux d’étudier les possibilités de l’art visuel d’un point de vue expérimental et scientifique. François Morellet s’efforce de renouveler ses moyens d’expression picturaux et a pour matériel le néon à partir de 1963. Les artistes s’intéressent aux propriétés matérielles spécifiques des tubes de néon, à leur intensité lumineuse, au couplage automatique et à la fabrication mécanique.
A partir de 1968, François Morellet commence à s’intéresser également à l’architecture et à l’espace. Il obtient des commandes pour des réalisations dans les lieux publics, citons entre autres le Centre culturel de Compiègne, le quartier parisien de La Défense ou le jardin du Rijksmuseum Kröller-Müller à Otterlo. En 1992, François Morellet résume lui-même son œuvre dans son projet "Relâche n° 1" dans lequel il reprend l’ensemble des matériaux utilisés jusque lors, de la toile peinte à la bande de métal ou de colle en passant par les tubes néon, et les replace dans un désordre créé avec art selon les lois du hasard. Basées sur une attitude provocante et sur l’humour, les œuvres de Morellet sont plus proches de celles du dadaïsme que de celles appartenant à l’abstraction géométrique et à l’art minimal.


Artistes similaires:  Bissier, Julius Heinrich  |  Klein, Yves  |  Lanskoy, André  |  Soto, Jésus Raphael