Deutsch Englishitaliano
LITTÉRATURE
Contact

1821 Rouen
1880 Croisset

Gustave Flaubert

L’écrivain français Gustave Flaubert naît le 12 décembre 1821 à Rouen. Il fréquente tout d’abord le Collège royal de Rouen dont il sort en 1840 muni de son baccalauréat. Dès l’adolescence, Gustave Flaubert écrit inlassablement et rédige ses premiers drames, romans historiques et pièces de théâtre dès 1834-35. Il fonde en outre le journal scolaire "Art et Progrès". En 1837, un récit de l’écrivain est imprimé pour la première fois dans le journal littéraire "Colibri".
Après avoir obtenu son diplôme de fin d’études, il entreprend un voyage dans les Pyrénées et en Corse. A partir de 1841, Flaubert fait des études de droit à Paris comme son père le souhaite. En 1842, il est exempté du service militaire grâce à un tirage au sort et s’installe alors définitivement à Paris. En 1843, Gustave Flaubert fréquente assidûment l’atelier du sculpteur James Pradier (1790–1852). Il y fait la connaissance de Victor Hugo (1802–85), écrivain et poète. L’année suivante, Flaubert subit sa première attaque nerveuse. Il peut alors renoncer à ses études pour se consacrer entièrement à ce qui l’intéresse.
Il passe la plus grande partie de son temps au domaine familial à Croisset. En 1847, l’écrivain fait une randonnée de trois mois à travers la Touraine, la Bretagne et la Normandie avec Maxime Du Camp (1822–94). L’année suivante, il se rend à Paris pour être le témoin de la Révolution de février. Gustave Flaubert entre de force aux Tuileries avec les insurgés. De 1849 à 1851, il entreprend également un voyage en Orient avec Maxime Du Camp. L’écrivain est très exigeant par rapport à soi-même et c’est pour cette raison qu’il refuse pendant longtemps de publier l’ensemble de ses manuscrits.
La première œuvre imprimée est "Madame Bovary", commencée par Flaubert en 1851 et publiée en 1857. Il est accusé pour avoir décrit un adultère ainsi que pour avoir offensé la morale et la religion. Son œuvre fait alors l’objet d’un succès à scandale. De 1857 à 1862, c’est-à-dire pendant cinq ans, l’écrivain travaille à la rédaction de son roman historique "Salammbô". Ce dernier dépeint un épisode issu des combats entre Rome et Carthage.
Gustave Flaubert se rend en Tunisie en 1858 pour préparer cette œuvre. A partir de 1864, il vit dans un isolement voulu à Croisset. S’ensuivent encore uniquement quelques séjours occasionnels à Paris lui permettant de voir sa bien-aimée de longue date, la femme écrivain Louise Colet (1810–76). En 1869 paraît "L’Education sentimentale" dont l’écrivain a commencé la rédaction 26 ans auparavant. Les œuvres "Madame Bovary" et "L’Education" sont considérées comme significatives de l’époque en ce qui concerne l’évolution du roman européen. Flaubert commence à rédiger le roman "Bouvard et Pécuchet" en 1874 mais ce roman inachevé ne sera publié qu’après sa mort en 1881.
Gustave Flaubert meurt le 8 mai 1880 à Croisset. La même année, Zola, Céard, Hennique, Alexis, Maupassant et bien d’autres encore lui consacrent le recueil "Soirées de Médan".


Auteurs similaires:  Balzac, Honoré de  |  Breton, André  |  Fini, Leonor  |  Fromentin, Eugène  |  Ionesco, Eugène  |  La Fontaine, Jean de  |  Leiris, Michel  |  Villon, Jacques