Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

1885 Paris
1954 Paris

Henri Laurens

Henri Laurens, fils de travailleur ouvrier, naît à Paris en 1885. Il fait très tôt sa première formation artisanale dans un atelier de décoration dans lequel il modèle des ornements de style et dessine des ébauches dans le domaine de l’architecture. Henri Laurens travaille plus tard sur les chantiers et les échafaudages où il apprend à tailler la pierre. Le soir, il suit régulièrement les cours de dessin de "Papa Perrin", professeur apprécié de tous et qui sait transmettre à ses élèves le sérieux du métier.
Avant de faire la connaissance de Georges Braque en 1911, Henri Laurens, influencé par Rodin, réalise ses premières sculptures. Sa confrontation avec le cubisme fait naître en lui l’intention de mettre en pratique les idées du cubisme analytique dans ses sculptures, ses bas-reliefs polychromes et ses collages. Picasso organise une rencontre avec Laurens et Léonce Rosenberg qui, enthousiaste, lui achète quelques-unes de ses sculptures ; c’est à partir de ce moment qu’il soutiendra l’artiste.
Une série de reliefs en terre cuite et en pierre, créée peu de temps après la Première Guerre mondiale, permet de constater l’influence de Lipchitz et de la sculpture négro-africaine. Henri Laurens prend alors ses distances par rapport aux formes géométriques et cubistes pour se rapprocher de nouveau de la nature. Il trouve un style organique composé de courbes en représentant des personnages très abstraits aux mouvements rythmiques, la plupart du temps des nus féminins, dont la force poétique est énorme.
Dans de nombreux travaux, l’artiste aborde les thèmes de la mythologie antique qu’il réinterprète. Il crée par exemple ses premières maquettes pour "La Grande Sirène" en 1944 et réalise en 1953 la sculpture en bronze "Amphion", haute de plus de quatre mètres et destinée à la ville universitaire de Caracas. Dans ce contexte, Henri Laurens travaille chaque élément séparément pour lui donner volume et substance.
Henri Laurens est appelé à São Paulo en tant que représentant de l’art sculptural la même année en 1953. On lui décerne alors le Grand Prix de la Biennale. Dès le début de son activité artistique, Henri Laurens réalise, outre des sculptures, une œuvre graphique importante comportant gravures sur bois, eaux-fortes et illustrations de livres.
Henri Laurens meurt le 5 mai 1954 à Paris.


Artistes similaires:  Braque, Georges  |  Delaunay-Terk, Sonia  |  Exter, Alexandra  |  Gleizes, Albert  |  Herbin, Auguste  |  Le Corbusier  |  Léger, Fernand  |  Lhote, André  |  Metzinger, Jean  |  Miró, Joan  |  Picasso, Pablo  |  Zadkine, Ossip