Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

1902 Kattowitz
1975 Paris

Hans Bellmer

Hans Bellmer naît en 1902 à Kattowitz. Après l’obtention du baccalauréat, son père le pousse à travailler à la mine d’acier et de charbon. Parallèlement, il réalise ses premiers travaux artistiques qui seront exposés dès 1922/1923 en Pologne.
Durant ses années d’études à la Technische Hochschule de Berlin, il rencontre John Heartfield, Rudolf Schlichter et George Grosz. En 1924, Bellmer met fin à ses études puis travaille comme imprimeur et illustrateur de livres, entre autres auprès des éditions Malik. La même année, Bellmer se rend pour la première fois à Paris. C’est là qu’il se marie en 1927 ; il y travaille comme affichiste. L’artiste se consacre au début des années 1930 aux cours du Bauhaus et entreprend des voyages en Italie et en Tunisie, avant de cesser son activité professionnelle en 1933 pour marquer son refus du fascisme. Sur le plan artistique, Bellmer sait transformer de manière constructive sa révolte par rapport à la prise de pouvoir des nazis et s’oriente vers ses poupées plastiques aux allures de fillette qu’il photographie dans des poses érotiques.
En 1934, Bellmer publie des séries de photos, à compte d’auteur et dans la revue surréaliste française Minotaure, et devient alors une figure majeure du mouvement surréaliste parisien. Il émigre à Paris en 1938 et sera interné à l’irruption de la Seconde Guerre mondiale avec Max Ernst au camp des "Milles", situé près d’Aix-en-Provence.
Libéré en 1941, il abandonne la nationalité allemande et s’enfuit à Castres où il se marie pour la deuxième fois.
Pendant les années de guerre, le dessin devient le médium préféré de l’artiste. Abstrait au début, il développe peu à peu un style figuratif qui lui est propre. En 1943, l’artiste bénéficie pour la première fois d’une exposition personnelle, à la librairie Trentin de Toulouse, et participe ensuite à de nombreuses expositions internationales du mouvement surréaliste.
Ce n’est que dans l’après-guerre que l’artiste réussit à fixer l’inconscient de la sexualité dans des tableaux chargés de rêve et d’ivresse hallucinatoire, avec la précision des vieux maîtres à laquelle s’ajoutent rapidement des influences maniéristes et une beauté des lignes qui rappelle l’Art Nouveau. Dans la maturité de son style tardif, la ligne devient de plus en plus fine, se transforme en filigrane ; l’érotique accroît de manière exponentielle, aussi par l’introduction de l’aspect de la mort qui s’inscrit en contrepoint du plaisir.
L’artiste Hans Bellmer décède en février 1975 et laisse derrière lui une œuvre obsessive, constituée d’objets, de photographies, de dessins et d’un certain nombre de travaux graphiques et de peintures à l’huile ; une œuvre qui, à travers la représentation de l’obscène, exprime une révolte contre la société, la rationalité et la morale de l’époque.
En tant que co-fondateur du Réalisme Fantastique, il a grandement influencé l’œuvre de Paul Wunderlich et de Horst Jansen.


Artistes similaires:  Arp, Jean  |  Brauner, Victor  |  Chagall, Marc  |  Dalí, Salvador  |  Delvaux, Paul  |  Duchamp, Marcel  |  Ernst, Max  |  Fini, Leonor  |  Lam, Wifredo  |  Magritte, René  |  Man Ray  |  Miró, Joan  |  Serpan, Jaroslav  |  Wols, (d.i. Wolfgang Schulze)