Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

Marc Chagall

Chagall passe ses années d’études d’abord à Vitebsk, puis à l’Académie de Saint-Pétersbourg, auprès de Léon Bakst qui lui parle de Cézanne, Van Gogh et Gauguin. À ces influences, succèdent des tendances cubistes et fauves que Marc Chagall intègre de plus en plus dans son travail à partir de 1914, durant son séjour à Paris qui durera quatre ans. Chagall ne développera le style qui lui est propre qu’après son retour en Russie : une combinaison irréelle de motifs puisés d’images symboliques, issues d’une enfance marqué par la croyance judaïque et de l’art populaire russe, associée à des éléments de l’imaginaire rêvé et à l’influence de l’art moderne qu’il découvre à Paris.
En 1919, le peintre fonde une école d’art à Vitebsk et en prend la direction. La même année, il est chargé de décorer le théâtre juif de Moscou. Chagall quitte la Russie définitivement en 1922 et revient en France, en passant par Berlin où il réalise ses premiers travaux graphiques, des eaux-fortes servant à l’illustration de son autobiographie "Ma vie". À Paris, Chagall rencontre en 1923 le marchand d’art Vollard qui lui confie l’illustration du livre "Les âmes mortes" de Gogol.
À partir de 1930 et cent eaux-fortes plus tard – toutes servant à l’illustration des "Fables" de La Fontaine –, Chagall travaille sur l’illustration de la bible, réalisant en tout 105 gravures. Durant ces années, l’artiste entreprend de longs voyages qui le mènent en Palestine, en Egypte, aux Pays-Bas, en Angleterre et en Espagne.
En 1941, il fuit aux Etats-Unis où il passera les six années suivantes. Marc Chagall réalise durant cette période les décors pour les ballets "Aleko" de Tchaïkovski et "Oiseau de feu" de Stravinsky. Après une exposition importante au Museum of Modern Art en 1946, l’artiste rentre en 1950 en France.
La vie tranquille que mène Chagall à Vence est entrecoupée de quelques commandes d’envergure. Ainsi, le peintre réalise des vitraux pour différents édifices publics, comme la cathédrale de Metz (1958), la synagogue du C.H.U. Hadassah de Jerusalem (1960) et la Maison des Nations Unies à New York (1964). On lui commande la décoration du plafond de l’Opéra de Paris. Une fois ce travail achevé, Chagall entame en 1964 les fresques pour le Metropolitan Opera de New York qui seront inaugurés en 1967. L’œuvre riche de Chagall inclut en outre la céramique et la sculpture, domaines auxquels Chagall s’initie dès 1950.


Artistes similaires:  Arman  |  Balthus  |  Bellmer, Hans  |  Buffet, Bernard  |  Chillida, Eduardo  |  Clavé, Antoni  |  Coignard, James  |  Corneille  |  Dalí, Salvador  |  Delaunay-Terk, Sonia  |  Delvaux, Paul  |  Dubuffet, Jean  |  Ernst, Max  |  Estève, Maurice  |  Fini, Leonor  |  Lam, Wifredo  |  Lipchitz, Jacques  |  Masson, André  |  Miró, Joan  |  Picasso, Pablo  |  Poliakoff, Serge  |  Saint Phalle, Niki de  |  Tinguely, Jean  |  Vautier, Ben  |  Zadkine, Ossip