Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

(d.i. Wolfgang Schulze) Wols

Wols naît à Paris en 1913 sous le nom d’Alfred Otto Wolfgang Schulze. Il est considéré comme l’un des artistes les plus importants de l’époque moderne. Wols part s’installer à Dresde avec sa famille en 1919. Son vif intérêt pour la peinture commence à s’y développer en 1927. Ce sont surtout Paul Klee, Otto Dix et George Grosz qui l’influencent énormément. En 1930, l’artiste commence une formation de photographe. En 1932, Wols prend des cours à l’école Reimann, l’école des arts appliqués de Berlin. Wols, qui désire poser sa candidature pour être accepté au Bauhaus, se rend à Paris sur les conseils de Moholy-Nagy. Là, il écrit, peint et travaille comme portraitiste et professeur d’allemand. En 1937, l’artiste obtient son premier contrat important de photographe pour l’Exposition universelle à Paris. Il est interné ensuite près d’Aix-en-Provence au début de la guerre. En 1940, Wols prend la fuite et vit dans la clandestinité à Cassis près de Marseille où il dessine et réalise essentiellement des aquarelles. L’artiste doit prendre la fuite pour Montélimar devant les troupes allemandes en 1942. De retour à Paris, ses aquarelles sont exposées pour la première fois à la Galerie Drouin en 1945 mais cette exposition reste sans succès. Une autre exposition ayant lieu dans la même galerie deux ans plus tard est une véritable sensation. Une rencontre avec J.-P. Sartre et S. de Beauvoir l’incite à étudier la philosophie de l’existentialisme. Cette étude a également des répercussions sur le travail artistique de Wols. En tant que l’un des précurseurs de l’art informel et principal représentant du tachisme, tout d’abord influencé par l’automatisme psychique des surréalistes, il crée diverses œuvres rassemblées sous le terme générique de « cirque Wols ». Les différents aspects s’y fécondent les uns les autres en permanence. L’artiste s’intéresse à la peinture et à l’art graphique mais aussi à la photographie de manière intensive. Il intègre également ses talents musicaux et littéraires à son activité artistique. Des éléments figuratifs, mais aussi des improvisations ainsi que des abstractions libres, se côtoient dans son œuvre picturale. Autodidacte, Wols laisse son art naître de façon spontanée et directe. Il accorde un rôle décisif au hasard pour concevoir librement les structures de son œuvre. C’est surtout la relation entre de violents traits de pinceau et une structure picturale ressemblant au relief qui intéresse l’artiste peintre dans la phase de création des dernières années de sa vie. Après son décès en 1951, Wols est représenté à la documenta II et III de Cassel de 1955 à 1964.


Artistes similaires:  Bonnard, Pierre  |  Braque, Georges  |  Buffet, Bernard  |  Chagall, Marc  |  Corinth, Lovis  |  Courbet, Gustave  |  Dalí, Salvador  |  Daumier, Honoré  |  Delvaux, Paul  |  Dubuffet, Jean  |  Ernst, Max  |  Forain, Jean-Louis  |  Gleizes, Albert  |  Goya, Francisco de  |  Gromaire, Marcel  |  Jorn, Asger  |  Lemoyne, Francois  |  Maillol, Aristide  |  Manet, Edouard  |  Masson, André  |  Miró, Joan  |  Mucha, Alphonse  |  Picasso, Pablo  |  Poliakoff, Serge  |  Renoir, Pierre-Auguste  |  Rodin, Auguste  |  Rops, Félicien Joseph Victor  |  Rouault, Georges  |  Tàpies, Antoni  |  Tinguely, Jean  |  Toulouse-Lautrec, Henri de  |  Utrillo, Maurice  |  Vasarely, Victor  |  Vlaminck, Maurice de  |  Zadkine, Ossip