Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

1830 St.-Thomas-des-Antilles
1903 Paris

Camille Pissarro

Camille Pissarro grandit aux Antilles sur l’île de Saint-Thomas où ses parents d’origine française exploitent un comptoir de commerce prospère. A l’âge de 11 ans, Camille Pissarro est envoyé à l’internat Savary près de Paris où il apprend entre autres à dessiner.
Après avoir fait la connaissance du jeune peintre Fritz Melbye en 1851, Camille Pissarro décide de se rendre avec lui au Venezuela. Ils y restent jusqu’en 1854 et pratiquent l’étude du dessin de manière intensive. En 1855, Pissaro entreprend un voyage à Paris et devient l’élève d’Anton Melbye, peintre de la marine. Lors de sa visite à l’Exposition universelle, il voit les œuvres de Delacroix, Courbet et Corot, qui l’impressionnent particulièrement. Pissarro fait la connaissance de Corot peu de temps après et peint en pleine nature sur ses conseils. Sous l’influence de ce peintre, il compose des paysages naturalistes dans les tons foncés.
En 1859, Camille Pissarro expose pour la première fois au salon de l’Académie suisse et y fait la connaissance de Monet et Cézanne avec lesquels il se lie d’amitié par la suite. En 1863, Pissarro devient membre de la société des aquafortistes et réalise ses premières eaux-fortes. Après avoir fait la connaissance de Manet en 1866 et du cercle d’artistes du café Guerbois, cercle dont font entre autres partie Renoir, Monet, Sisley et Zola, Camille Pissarro travaille en étroite collaboration avec Monet et Renoir.
Sa palette s’éclaircit désormais de plus en plus et il commence à se détacher du style pictural de son maître Corot. Quand la guerre franco-allemande éclate, Camille Pissarro fuit pour Londres en 1870 et doit abandonner la quasi-totalité de ses tableaux. Là, il épouse sa compagne de longue date, Julie Vellay, qui lui a donné cinq enfants. En 1871, il rentre en France et crée l’avant-garde artistique avec Monet et Cézanne. Camille Pissarro joue également un rôle décisif en 1874 lors de la mise sur pied de la première exposition des impressionnistes. C’est le seul peintre qui participe aux huit expositions des impressionnistes jusqu’en 1882. Ce n’est qu’à partir de 1880 que Camille Pissarro change de style et qu’il devient le descripteur non pathétique de la vie paysanne.
Avec les jeunes peintres Seurat et Signac, il devient cofondateur du néo-impressionnisme. Les dernières années de Camille Pissarro sont marquées par la célébrité, ce qui lui permet d’entreprendre des voyages à Paris, Londres et Rouen, très productifs d’un point de vue artistique. A l’issue de ces voyages, il peint de nombreuses scènes urbaines dont le style paraît cependant plutôt "modéré", ces scènes sont caractérisées par une attitude optimiste et par l’effort de rendre visibles le mouvement et l’atmosphère.
L’œuvre de Pissarro comprend plus de 2000 tableaux et à peu près autant de dessins et d’impressions graphiques.


Artistes similaires:  Bonnard, Pierre  |  Corinth, Lovis  |  Corot, Jean-Baptiste-Camille  |  Cross, Henri-Edmond  |  Gauguin, Paul  |  Guillaumin, Jean-Baptiste-Armand  |  Herbin, Auguste  |  Lebasque, Henri  |  Lebourg, Albert  |  Luce, Maximilien  |  Maillol, Aristide  |  Manet, Edouard  |  Picasso, Pablo  |  Renoir, Pierre-Auguste  |  Rodin, Auguste  |  Signac, Paul  |  Steinlen, Théophile Alexandre  |  Toulouse-Lautrec, Henri de  |  Utrillo, Maurice  |  Vuillard, Edouard