Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

1840 Paris
1917 Meudon

Auguste Rodin

François Auguste René Rodin, sculpteur, dessinateur, aquafortiste et peintre français, naît le 12 novembre 1840 à Paris. Il est considéré comme le cofondateur du mouvement impressionniste dans l’art de la plastique. Durant ses études à l’Ecole Impériale Spéciale de Dessin et de Mathématiques (appelée "La petite école") de 1854 à 1857, Auguste Rodin assiste aux cours de Lecoq de Boisbaudran et de Jean-Baptiste Belloc. Après avoir découvert son vif intérêt pour la sculpture, il tente par trois fois d’être pris à l’Ecole des Beaux-Arts mais échoue à l’examen d’entrée.
Pendant les années suivantes, l’artiste travaille chez différents décorateurs et peintres décorateurs. Lorsque sa sœur Maria meurt en 1862, Auguste Rodin traverse une crise existentielle et devient membre de l’ordre des Pères du Très-Saint-Sacrement. L’abbé le pousse cependant très bientôt à consacrer sa vie à l’art. En 1864, l’artiste travaille pour le sculpteur Albert Ernest Carrier-Belleuse (1824 – 1887) et est également son élève. La même année, il fait la rencontre de Rose Beuret, sa compagne, qu’il n’épousera qu’en 1917. Auguste Rodin suit Carrier-Belleuse à Bruxelles en 1870. Mais les chemins des deux sculpteurs se séparent rapidement de nouveau à l’issue de violentes disputes. Par la suite, Auguste Rodin accepte des commandes publiques et soutient le sculpteur belge Antoine Joseph van Rasbourg (1831 – 1902) dans ses travaux. En 1875/76, Rodin entreprend un voyage en Italie afin d’étudier les œuvres de Michel-Ange et de Donatello.
Auguste Rodin réussit sa percée en qualité de sculpteur grâce à son œuvre "L’Age d’airain" (1876). Il parcourt la France en 1877 afin de se consacrer à l’étude des cathédrales gothiques et publie en 1914 son essai "Les Cathédrales de France" qui contient ses études sur les observations et les détails architectoniques relatifs à l’art gothique. De 1879 au mois de décembre 1882, l’artiste travaille à la manufacture de porcelaine de Sèvres. C’est pendant cette période qu’il obtient la commande publique pour la réalisation de la "La Porte de l’enfer" devant orner le portail du Musée des Arts décoratifs à Paris et ayant pour thème l’enfer de Dante. Bien que les travaux durent jusqu’au décès de Auguste Rodin, cette œuvre reste inachevée. Sont considérées comme des œuvres autonomes les sculptures "Le Baiser", "Ugolin et ses enfant", "Adam", "Eve" et "Le Penseur". En 1883, Auguste Rodin fait la connaissance de la sculptrice française Camille Claudel (1864 – 1943) qui devient tout d’abord son élève puis sa compagne jusqu’à sa mort. En 1885, la commande pour le groupe statutaire en bronze "Les Bourgeois de Calais" est passée (installation en 1895). L’Etat passe de nouvelles commandes en 1889 pour la sculpture de Victor Hugo (inachevée) destinée au Panthéon et pour la sculpture de Claude Lorraine (installée en 1892 à Nancy). En outre, Auguste Rodin obtient en 1891 une commande de la Société des Gens de Lettres destinée à la réalisation d’un monument d’Honoré de Balzac (1892 – 1897).
L’artiste s’installe à Meudon en 1894. Il est représenté par la suite dans de nombreuses expositions (Prague, Düsseldorf, Paris, Vienne, Leipzig, Tokyo, New York, Lyon etc.) et les universités de Glasgow et d’Oxford lui remettent le titre honorifique de docteur respectivement en 1906 et en 1907. Il participe de plus à l’exposition universelle de Paris en 1900 en présentant 171 œuvres. De 1905 à 1906, Rainer Maria Rilke (1875 – 1926) travaille comme secrétaire privé de Auguste Rodin et rédige une biographie de l’artiste. En 1907, le sculpteur s’installe dans son atelier en ville à l’Hôtel Biron où il vivra jusqu’à sa mort. Grâce à trois dons de ses œuvres faits par l’artiste à l’Etat français (1916), il est possible d’y inaugurer le Musée Rodin en 1919.
François Auguste René Rodin meurt le 17 novembre 1917 à Meudon.


Artistes similaires:  Boilly, Louis Léopold  |  Bonnard, Pierre  |  Buhot, Félix Hilaire  |  Corinth, Lovis  |  Corot, Jean-Baptiste-Camille  |  Courbet, Gustave  |  Daumier, Honoré  |  Forain, Jean-Louis  |  Fromentin, Eugène  |  Gauguin, Paul  |  Goya, Francisco de  |  Guys, Constantin  |  Harpignies, Henri Joseph  |  Hoguet, Charles  |  Jacque, Charles-Emile  |  Manet, Edouard  |  Mucha, Alphonse  |  Pissarro, Camille  |  Renoir, Pierre-Auguste  |  Rops, Félicien Joseph Victor  |  Rousseau, Théodore  |  Salathé, Friedrich  |  Steinlen, Théophile Alexandre  |  Toulouse-Lautrec, Henri de