Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

L’art au 19e siècle

Le renforcement de l’influence bourgeoise est déterminant pour l’art du 19e siècle. Les sujets sont modifiés en conséquence ; la production de tableaux n’est plus destinée uniquement à l’église ou aux donneurs d’ordre profanes mais des individus issus du peuple sont également représentés. Le sentiment patriotique grandit particulièrement sous l’influence de la Révolution française et de la révolution de 1848. Une autre caractéristique est l’émancipation des artistes avant-gardistes qui se libèrent des normes strictes des Académies, cette démarche aboutissant à la création du "Salon des Refusés" vers la fin de siècle. Cette scission se fait en revanche sentir dès le début du 19e siècle lorsque les premiers contre-mouvements opposés à l’art officiel se forment. Le romantisme fait alors son apparition parallèlement au classicisme. Les caractéristiques de ce courant sont les suivantes : accentuation de tout ce qui est poétique, accentuation de la couleur dans le domaine de la technique picturale et goût prononcé pour le passé national. Fasciné et inspiré par le Moyen-Age ainsi que confirmé par l’industrialisation grandissante, l’historisme se développe au 19e siècle et a surtout l’architecture pour objet. En ce qui concerne la peinture, les artistes peignent leurs toiles non plus dans leur atelier mais en pleine nature. Cette peinture en plein air constitua non seulement une importante démarche annonçant l’impressionnisme mais influença également le réalisme qui montre le travail physique épuisant des basses couches sociales en France et qui est par conséquent souvent appelé "réalisme critique et social". Le symbolisme, qui réagit de manière opposée à l’égard de cette concentration de l’esprit sur le monde extérieur, se tourne au contraire vers le monde du rêve irréaliste et vers le monde intérieur des sentiments. Le symbolisme peut être considéré comme une réaction à l’impressionnisme et sa démarche est de retenir les impressions éphémères. Le post-impressionnisme et le pointillisme sont issus en revanche de l’impressionnisme à la fin du siècle. La pluralité des styles est caractéristique du 19e siècle.


Artistes similaires:  Boilly, Louis Léopold  |  Bonnard, Pierre  |  Buhot, Félix Hilaire  |  Corinth, Lovis  |  Corot, Jean-Baptiste-Camille  |  Courbet, Gustave  |  Daumier, Honoré  |  Forain, Jean-Louis  |  Fromentin, Eugène  |  Gauguin, Paul  |  Goya, Francisco de  |  Guys, Constantin  |  Harpignies, Henri Joseph  |  Hoguet, Charles  |  Jacque, Charles-Emile  |  Manet, Edouard  |  Mucha, Alphonse  |  Pissarro, Camille  |  Renoir, Pierre-Auguste  |  Rodin, Auguste  |  Rops, Félicien Joseph Victor  |  Rousseau, Théodore  |  Salathé, Friedrich  |  Steinlen, Théophile Alexandre  |  Toulouse-Lautrec, Henri de