Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

1914 Vejrum/Jütland
1973 Aarhus

Asger Jorn

Asger Jorn, né sous le nom de Asger Oluf Jørgensen, commence à peindre en 1930, après une formation initiale d’enseignant. Ses premières peintures, influencées par l’art danois contemporain, sont des paysages et portraits de petit format. Dès 1935, Jorn réalise ses premiers travaux abstraits. Avec Fernand Léger, il travaille en 1937 à de grandes peintures destinées à décorer le Pavillon des Temps nouveaux de Le Corbusier pour l’Exposition internationale de Paris. Les travaux du jeune Jorn révèlent clairement l’influence de Paul Klee, Joan Miró et Max Ernst. Asger Jorn met au point une variante de l’expressionnisme gestuel, un style qui marquera non seulement sa peinture, mais également ses céramiques et tapisseries murales. Jorn est co-fondateur en 1948 du groupe artistique Cobra, avec Appel, Constant, Corneille, Dotremont et Noiret. La première grande exposition du groupe aura lieu au Stedelijk Museum d’Amsterdam. L’objectif du groupe consiste à renforcer la spontanéité et l’expressivité dans l’art, mais aussi à remettre en question la position dominatrice de Paris dans le domaine de l’art.
Entre 1951 et 1953, Jorn réalise poèmes et essais sur l’art. Un an plus tard, il crée avec Enrico Bay le Mouvement international pour un Bauhaus imaginiste, en réponse à la création de l’école d’arts appliqués d’Ulm (Hochschule für Gestaltung) par Max Bill. À la fin des années 1950, Asger Jorn connaît un succès mondial. Il participe à deux reprises au salon Documenta de Kassel, en 1959 et en 1964. Asger Jorn est à la tête de l'Internationale situationniste, un mouvement d’artistes qui prend position contre le fonctionnalisme capitaliste. Jorn rédige jusqu’en 1961 d’importants manifestes pour le groupe. Son refus du prix Guggenheim en 1964 aura un fort retentissement international. Dans les années 1960, l’artiste peint sur des tableaux à l’huile et des oléographies du XIXe siècle, issus de la peinture de Salon ou commerciale, créant ainsi ses « Modifications » et « Défigurations ».
Par ailleurs, Jorn réalise travaux de céramique, collages, puis en 1964 décollages et papiers déchirés et recollés ensuite. Après s’être passionné pour la photographie scandinave et avoir monté une collection de photos, il entame en 1966 une nouvelle phase de création picturale importante. Les années de 1970 à 1972 représentent ensuite une autre période de production prolifique dans sa peinture. Dans les dernières années de sa vie, Jorn se consacre essentiellement à la sculpture. L’année de sa mort, une grande rétrospective a lieu à la Kestner-Gesellschaft de Hanovre, reprise par la suite par la Nationalgalerie de Berlin et les musées de Bruxelles, Aalborg et Humlebaek. Asger Jorn meurt le premier mai 1973 à Aarhus.


Artistes similaires:  Alechinsky, Pierre  |  Arman  |  Arp, Jean  |  Beothy, Etienne  |  Bissier, Julius Heinrich  |  Bissière, Roger  |  Braque, Georges  |  Chillida, Eduardo  |  Clavé, Antoni  |  Cocteau, Jean  |  Coignard, James  |  Corneille  |  Daumier, Honoré  |  Delaunay-Terk, Sonia  |  Derain, André  |  Dubuffet, Jean  |  Ernst, Max  |  Estève, Maurice  |  Fautrier, Jean  |  Goya, Francisco de  |  Hartung, Hans  |  Herbin, Auguste  |  Klein, Yves  |  Kupka, Frantisek  |  Lanskoy, André  |  Le Corbusier  |  Léger, Fernand  |  Man Ray  |  Mathieu, Georges  |  Michaux, Henri  |  Miró, Joan  |  Picasso, Pablo  |  Poliakoff, Serge  |  Serpan, Jaroslav  |  Soulages, Pierre  |  Tàpies, Antoni  |  Tinguely, Jean  |  Vasarely, Victor  |  Wols, (d.i. Wolfgang Schulze)  |  Wou-Ki, Zao