Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

1889 Blankenberghe/
         Belgien
1972 Avignon

Frans Masereel

Frans Masereel, peintre et graveur, naît à Blankenberghe en Belgique en 1889. La famille de Masereel s’installe à Gand en 1896. A l’âge de dix-huit ans, l’artiste commence à étudier l’art à l’Ecole des Beaux-Arts dans la classe de Jean Delvin.
En 1909, il entreprend des voyages en Angleterre et en Allemagne qui l’incitent à créer ses premières gravures à l’eau forte et sur bois. Frans Masereel s’établit à Paris en 1911 pour quatre ans et émigre ensuite en Suisse où il travaille en qualité de graveur pour différents journaux et magazines. Les séries de gravures sur bois, traduisant la plupart du temps une critique sociale et dont la conception des formes est expressionniste, permettent à Frans Masereel de se faire connaître au niveau international.
Parmi ces gravures qui sont toutes créées vers 1920, on trouve ce qu’on appelle ses romans en images tels que "La passion d’un homme", "Mon livre d’heures", "Le soleil", "L’idée" et "Histoire sans paroles". A cette époque, Masereel fait également des illustrations pour les œuvres connues de Thomas Mann, Emile Zola et Stefan Zweig qui appartiennent à la littérature mondiale.
En 1921, l’artiste retourne à Paris où il réalise ses célèbres scènes de rue, les vues de Montmartre. Depuis 1925, Frans Masereel vit dans les environs de Boulogne-sur-Mer. Là, l’artiste peint des paysages côtiers, des vues de ports ainsi que des portraits de marins et de pêcheurs. Le nombre de livres illustrés et également de gravures sur bois individuelles diminue considérablement au cours des années 30.
L’artiste quitte Paris en 1940 et séjourne dans plusieurs endroits du sud de la France. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, Frans Masereel peut reprendre son activité artistique suspendue depuis des années. L’artiste crée des gravures sur bois et peint. A partir de 1946, il enseigne au "Centre des Métiers d'Art" à Sarrebruck pendant plusieurs années. Le peintre s’installe dans la ville de Nice en 1949.
Jusqu’en 1968, de nombreuses séries de gravures sur bois sont créées, elles se distinguent des premiers "romans en images" de Frans Masereel par la façon dont elles racontent une histoire : le récit n’est plus fait de manière continue mais est basé sur les variations d’un même thème.
Par ailleurs, l’artiste crée également les décors et les costumes pour plusieurs mises en scène au théâtre. Il est rendu hommage à Frans Masereel dans de nombreuses expositions et il devient membre de plusieurs académies.
Frans Masereel meurt à Avignon en 1972 et est enterré à Gand.


Artistes similaires:  Bellmer, Hans  |  Bernard, Emile  |  Bonnard, Pierre  |  Braque, Georges  |  Chagall, Marc  |  Christiansen, Hans  |  Corinth, Lovis  |  Delaunay, Robert  |  Delaunay-Terk, Sonia  |  Delvaux, Paul  |  Derain, André  |  Dongen, Kees van  |  Gauguin, Paul  |  Gromaire, Marcel  |  Hausmann, Raoul  |  Herbin, Auguste  |  Lanskoy, André  |  Laurencin, Marie  |  Le Corbusier  |  Léger, Fernand  |  Lhote, André  |  Luce, Maximilien  |  Magritte, René  |  Maillol, Aristide  |  Marquet, Albert  |  Matisse, Henri  |  Modigliani, Amedeo  |  Picabia, Francis  |  Picasso, Pablo  |  Rodin, Auguste  |  Rouault, Georges  |  Signac, Paul  |  Steinlen, Théophile Alexandre  |  Toulouse-Lautrec, Henri de  |  Utrillo, Maurice  |  Vlaminck, Maurice de  |  Vuillard, Edouard  |  Wols, (d.i. Wolfgang Schulze)