Deutsch Englishitaliano
PEINTURE
Contact

Peinture figurative entre 1900 et 1930

Au tournant du 19e siècle, des artistes avant-gardistes reprennent à leur compte les nouveaux principes du post-impressionnisme mais les adaptent en fonction de leurs ambitions et objectifs respectifs. Les Fauves, en particulier, intègrent les couleurs pures des néo-impressionnistes en faisant abstraction des touches de couleur locales encore existantes chez ces derniers. L’expressionnisme allemand et surtout les artistes du "Blauer Reiter" (Cavalier bleu) sont proches de la peinture fauve. Les figures et les formes ne sont également pas saisies comme des représentations de la réalité et l’on peut citer ici à titre d’exemple les "Demoiselles d’Avignon" de Pablo Picasso ainsi que les répercussions de ce tableau sur la représentation figurative du mouvement cubiste ; il en est de même pour la représentation futuriste. Des artistes comme Boccioni ou Carrà tentent de faire valoir le dynamisme de la nouvelle ère technique par la suppression de la forme et vont jusqu’à glorifier la guerre. La Première Guerre mondiale joue pour les artistes allemands comme Max Beckmann, Otto Dix et Georges Grosz certes également un rôle important mais ces derniers tentent d’assimiler et de comprendre ses horreurs par leurs œuvres. Les sujets changent : la laideur, la maladie et la mort sont représentées. Les surréalistes intègrent en revanche les éléments du subconscient à leur peinture, des figurations sont combinées de manière irrationnelle comme dans les rêves, les formes se fondent et les couleurs deviennent plus froides. Quelques peintres isolés tels que Amadeo Modigliani ou encore Marc Chagall ne peuvent être assimilés à aucun courant précis au sein de la peinture figurative ; ceux-ci s’intéressent plutôt aux nouvelles impulsions et développent leur propre langage pictural.
Les différents courants de la peinture figurative ont la chose suivante en commun : contrairement aux œuvres naturalistes, ils adaptent certes leurs représentations en fonction de leurs sentiments et les modifient par la forme et la couleur mais ne renoncent néanmoins pas au monde extérieur qui sert de référence à leurs tableaux.
Les peintres figuratifs de cette période sont entre autres : Max Beckmann, Umberto Boccioni, Carlo Carrà, Giorgio de Chirico, Marc Chagall, Salvador Dalí, André Derain, Kees van Dongen, Raoul Dufy, Otto Dix, Georges Grosz, August Macke, Henri Matisse, Girogio Morandi, Otto Mueller, Fernand Léger, Amedeo Modigliani, Emil Nolde, Max Pechstein, Pablo Picasso et Yves Tanguy.


Artistes similaires:  Bellmer, Hans  |  Bernard, Emile  |  Bonnard, Pierre  |  Braque, Georges  |  Chagall, Marc  |  Christiansen, Hans  |  Corinth, Lovis  |  Delaunay, Robert  |  Delaunay-Terk, Sonia  |  Delvaux, Paul  |  Derain, André  |  Dongen, Kees van  |  Gauguin, Paul  |  Gromaire, Marcel  |  Hausmann, Raoul  |  Herbin, Auguste  |  Lanskoy, André  |  Laurencin, Marie  |  Le Corbusier  |  Léger, Fernand  |  Lhote, André  |  Luce, Maximilien  |  Magritte, René  |  Maillol, Aristide  |  Marquet, Albert  |  Masereel, Frans  |  Matisse, Henri  |  Modigliani, Amedeo  |  Picabia, Francis  |  Picasso, Pablo  |  Rodin, Auguste  |  Rouault, Georges  |  Signac, Paul  |  Steinlen, Théophile Alexandre  |  Toulouse-Lautrec, Henri de  |  Utrillo, Maurice  |  Vlaminck, Maurice de  |  Vuillard, Edouard  |  Wols, (d.i. Wolfgang Schulze)